Grande guide de l’épilation intime : quand, comment et pourquoi ?

Publié le : 08 février 202428 mins de lecture

L’épilation intime permet d’éliminer de manière plus ou moins durable les poils superflus de la zone du maillot (aine, intérieur des cuisses et pubis). Les régions proches des organes génitaux sont très délicates et, en tant que telles, nécessitent une attention particulière.

L’épilation intime peut être abordée avec différentes techniques : du rasoir aux crèmes dépilatoires , en passant par les alternatives représentées par la cire et l’ épilateur électrique ou encore les méthodes innovantes qui exploitent la photothermolyse sélective, c’est-à-dire le laser et la lumière pulsée .

Le type d’épilation intime le mieux adapté à vos besoins doit être choisi en fonction des caractéristiques du poil et de la peau . En ce sens, une aide peut être apportée par votre dermatologue , que vous pouvez contacter pour obtenir des conseils, connaître les contre-indications et comprendre s’il existe une « prédisposition » à développer des réactions indésirables à la méthode pour laquelle vous êtes plus enclin.

Il convient désormais de préciser que l’épilation intime enlève la partie superficielle du poil , n’affectant pas sa « vitalité » ; contrairement à l’épilation, en effet, les méthodes utilisées (rasoir et crèmes dépilatoires) n’interviennent pas sur le bulbe pileux qui reste dans la peau, donc la repousse se produit après environ 2-7 jours.

Plan de l’article

Qu’est-ce que l’épilation intime ?

Qu'est-ce que l'épilation intime ?L’épilation intime est une pratique très courante non seulement chez les femmes mais aussi chez les hommes . Cela peut être fait confortablement à la maison, dans des salons de beauté certifiés ou des cliniques dermatologiques. En clair, le « faire soi-même » est plus pratique et moins cher, tandis que les traitements professionnels proposent une épilation intime plus rapide et plus efficace sur les zones difficiles.

La région proche des organes génitaux est une partie très sensible de notre corps : étant si délicate, elle demande un peu plus de soin, tant au niveau de la préparation que de l’exécution de l’épilation intime. Aussi pour cette raison, avant d’opter pour une méthode et de l’inclure dans votre routine, il est conseillé de contacter votre dermatologue. En effet, l’épilation intime comporte le risque de subir quelques coupures et irritations désagréables.

Épilation intime : domaines d’intérêt

L’épilation intime est pratiquée pour éliminer les poils superflus des régions proches des organes génitaux , c’est-à-dire l’ aine , l’intérieur des cuisses , le pubis (zone du maillot) et, pour les hommes, le scrotum . L’épilation (ou épilation) intime totale, totale ou complète peut également toucher le périnée et la région proche de l’anus .

Au sujet des poils : quelques informations

Avant de se plonger dans les techniques disponibles pour l’épilation intime, il est bon de rappeler quelques informations relatives à la pilosité corporelle :

  • Les poils sont répartis sur toute la surface du corps, à l’exception de la paume des mains, de la plante des pieds, du bord libre des lèvres et de certaines zones de la région génitale. Leurs caractéristiques (nombre, forme, longueur et type) peuvent varier d’une personne à l’autre.
  • D’un point de vue anatomique, le poil comprend deux parties principales : la tige (visible hors du plan cutané) et la racine (contenue dans le follicule pileux au niveau de l’épiderme). Dans sa partie la plus profonde, le follicule gonfle pour former le bulbe pileux , qui contient à son tour la papille dermique ; cette dernière structure est constituée d’un groupe de cellules en prolifération active qui donnent naissance au cheveu (matrice).
  • Le cheveu n’est pas produit en continu par le follicule, mais suit un cycle de vie où alternent périodes d’activité et périodes de repos : anagène (croissance), catagène (transition) et télogène (repos).

Pourquoi pratique-t-on l’épilation intime ?

L’épilation intime vous permet d’avoir une peau lisse sans excès de poils, permettant une amélioration de l’aspect esthétique. Les méthodes utilisées pour épiler l’aine et le pubis sont simples et rapides, adaptées si vous souhaitez épiler très précisément et sans aucune douleur.

Poils dans les parties intimes : sont-ils vraiment superflus ?

Dans les parties intimes, les poils sont souvent perçus comme non hygiéniques , mais, en réalité, il ne faut pas les considérer comme « superflus », du simple fait que leur présence :

  • Il protège la peau sensible de la zone des agressions extérieures (comme les frottements dus aux sous-vêtements ou vêtements trop serrés, la compression des parties intimes lors de rapports sexuels prolongés ou l’utilisation du vélo et bien d’autres situations) ;
  • Il crée une barrière emprisonnant les bactéries et autres micro-organismes potentiellement pathogènes qui peuvent accéder aux organes génitaux . L’absence de poils pubiens près des parties intimes et l’altération de la flore bactérienne locale peuvent augmenter le risque de développer des infections ;
  • Il aide à maintenir la température de la peau stable ( thermorégulation ).

De plus, près des organes génitaux, les poils contribuent à réduire les frottements lors des rapports sexuels , formant une sorte de « coussin » protecteur pour cette partie délicate de notre corps. De plus, les cheveux ont une fonction thermorégulatrice.

Comment se préparer à une épilation intime ?

Épilation intime : comment préparer la peau au traitement

L’épilation intime implique une préparation initiale de la peau, avec un nettoyage (douche chaude) et une exfoliation avec des produits très délicats, comme un gommage que l’on utilise habituellement pour le visage (attention : les gants sont toutefois à éviter). qui peut rayer le cuir). Cette opération aide à prévenir la formation de poils incarnés et permet l’élimination d’éventuelles impuretés , cellules mortes , résidus de saleté .ou toute substance présente sur la surface, qui pourrait influencer le résultat du traitement. En d’autres termes, avant de raser la zone autour des organes génitaux, il est très important de s’assurer que la peau est toujours propre, sèche et exempte de graisse , de crèmes grasses ou de produits à base d’alcool.

Si l’épilation intime est utilisée, en revanche, il est bon de s’assurer, avant de commencer, que les cheveux atteignent une longueur minimale d’un demi-centimètre. De cette façon, la cire et la pince à épiler de l’épilateur peuvent adhérer correctement à la tige du poil pubien, tout en limitant la douleur.

Combien de temps consacrer à l’épilation intime ?

Le temps nécessaire à l’épilation intime varie de 15 à 30 minutes . Selon vos habitudes et le degré de résistance à la douleur, vous pouvez choisir entre différentes méthodes pour éliminer l’excès de poils de la zone du bikini.

L’épilation intime : au rasoir ?

L’épilation intime au rasoir

L'épilation intime : au rasoir ?Le rasoir est l’une des méthodes les plus pratiques pour l’épilation intime : les poils sont simplement coupés au ras de la peau avec une lame de rasoir.

Par rapport à ceux destinés au rasage de la barbe, les rasoirs pour l’épilation intime présentent quelques différences :

  • Dans la plupart des cas, les rasoirs pour l’épilation intime sont à double lame pour réduire le risque d’abraser ou de couper les parties les plus délicates, comme le creux entre l’intérieur de la cuisse et l’aine ;
  • Les lames pour l’épilation intime sont moins « agressives », c’est-à-dire qu’elles sont moins coupantes que le rasoir de rasage ;
  • Après la rangée de lames, le rasoir pour épilation intime peut comporter des bandes lubrifiantes ou apaisantes pour éviter les irritations ;
  • La tête peut être articulée, pour atteindre tous les points, sans avoir à faire de mouvements « dangereux » (attention : en général, il est déconseillé de s’approcher trop près des parties génitales avec les lames).

Comparé à d’autres méthodes, le rasage intime au rasoir est une solution indolore et certainement plus rapide . Cependant, les poils indésirables sont seulement coupés et non arrachés avec le bulbe, de sorte qu’ils repousseront plus durs et plus forts en moins de temps (2-3 jours).

Pour une épilation « plus sûre », vous pouvez opter pour un rasoir électrique spécialement conçu pour la zone de l’aine.

L’épilation intime au rasoir : le pour

Le rasoir a l’avantage d’être une méthode confortable , peu coûteuse et très rapide . Cette solution est pratique à adopter en tant que remède « de dernière minute » .

L’épilation intime au rasoir : le contre

  • Le rasoir est un outil d’épilation intime qui n’élimine que la partie qui dépasse de la peau et n’affecte en rien le follicule pileux : le poil a tendance à repousser au bout de 2 à 4 jours . Ce désagrément augmente la fréquence des rasages, avec les conséquences qui en découlent (risque accru de coupures, poils incarnés, etc.).
  • La lame peut irriter la peau qui est particulièrement délicate au niveau du maillot, prédisposant à la formation de boutons . Dans certains cas, une inflammation de la peau peut survenir (par exemple, en raison de la pénétration de bactéries en glissant le rasoir sur la peau).
  • Les poils de la région pubienne sont très épais et, au passage de la lame, sont coupés proprement au niveau de la tige. Lors de la repousse, les cheveux sont donc plus hérissés et durs . Si la peau n’est pas suffisamment hydratée et exfoliée, les poils qui repoussent peuvent s’incarner.
  • Lors du rasage intime avec un rasoir, veillez à ne pas aller trop en profondeur, pour éviter de vous couper dans des zones aussi délicates : l’utilisation du rasoir peut provoquer des irritations , des écorchures et des petites plaies , même non visibles à l’œil nu, qui pourraient s’infecter notamment en été, au bord de la mer ou au bord de la piscine. En plus d’augmenter le risque d’infections cutanées, les micro-lésions causées par les lames peuvent, dans certains cas, prédisposer aux maladies sexuellement transmissibles (MST).

L’épilation intime : à la crème dépilatoire ?

L'épilation intime : à la crème dépilatoire ?L’épilation intime avec la crème dépilatoire

La crème dépilatoire peut être considérée comme une alternative au rasoir, comparable en termes de rendement et de durée des résultats.

Dans ce cas, pour une épilation intime, une petite quantité de produit est appliquée sur l’aine, préalablement bien nettoyée et sèche. Compte tenu de sa consistance très compacte, la crème peut être appliquée avec une grande précision. Une fois le temps de pose écoulé (de trois à huit minutes), l’excédent doit être enlevé, à l’aide de la petite spatule ou éponge fournie dans l’emballage, et rincé abondamment.

La crème dépilatoire contient des substances, comme l’acide thioglycolique, qui agissent en « attaquant » chimiquement la kératine , principal composant du poil, qui se détache de la peau . Ce système d’épilation intime n’affecte en rien la partie qui reste sous l’épiderme, encore moins le bulbe pileux.

Les effets sont plus durables que ceux du rasoir : le poil repousse au bout d’ une semaine environ, mais il vaut mieux ne pas réutiliser tout de suite cette méthode d’épilation pour ne pas agresser la peau. De plus, contenant des agents chimiques pouvant irriter les peaux les plus sensibles , la crème dépilatoire doit être destinée à de petites zones , éloignées des muqueuses des organes génitaux.

L’épilation intime avec la crème dépilatoire : le pour

  • L’application de la crème dépilatoire est rapide, tout comme la pose qui peut durer de 3 à 10 minutes. A cela s’ajoute le temps nécessaire au rinçage, qui peut s’effectuer confortablement sous le jet de la douche .
  • La douleur liée à l’épilation intime avec crème dépilatoire est pratiquement nulle.

L’épilation intime avec la crème dépilatoire : le contre

  • Pour l’utilisation, il est toujours nécessaire de suivre les instructions, notamment en ce qui concerne le temps de traitement , car des irritations désagréables peuvent survenir.
  • Si la crème d’épilation intime n’est pas appliquée avec soin, le résultat risque de ne pas être parfait.
  • L’odeur de certaines formulations peut être gênante.
  • Dans certains cas, la crème d’épilation intime peut activer le système immunitaire et déclencher des effets indésirables ( dermite de contact irritante ) ou des réactions allergiques. Pour cette raison, il est indispensable de réaliser le test de tolérance (au même titre que pour d’autres cosmétiques , comme la coloration capillaire), notamment lorsque l’on souffre d’ allergies , notamment respiratoires ou alimentaires.

L’épilation intime : les autres méthodes

  • Cire chaude

L’épilation à la cire chaude est une méthode d’épilation intime qui implique l’utilisation de résines qui fondent à la chaleur d’un poêle. Le mélange ainsi obtenu est étalé sur la peau, puis des bandes spéciales sont appliquées sur le dessus, qui doivent être enlevées avec une déchirure propre et rapide contre le grain.

  • Bandes d’épilation

L'épilation intime : les autres méthodesDans ce cas, la cire est prête à l’emploi et disposée en bandes. Celles-ci doivent être chauffées avec les paumes des mains pendant quelques secondes, puis bien adhérer à la zone à épiler. L’arrachage de la bande doit être effectué dans le sens inverse de la pousse du poil , en gardant la peau tendue.

  • Épilateur électrique

L’épilateur électrique est un appareil qui peut être utilisé dans diverses zones du corps, notamment l’aine, les jambes, les aisselles, les bras et le visage. Certains modèles sont équipés de têtes spécifiques pour les parties les plus sensibles et délicates (par exemple visage-aisselles-aine), mais, dans la plupart des cas, il suffit de sélectionner la vitesse la plus basse. L’épilateur électrique est l’option idéale pour les peaux sensibles qui « craignent » la lame de rasoir et qui souhaitent éliminer l’excès de poils de manière durable, sans avoir recours à l’épilation à la cire ou à l’épilation intime à la crème.

Autres méthodes d’épilation intime : le pour

  • Si la procédure d’épilation est effectuée correctement, le poil est retiré de la racine et prend plus de temps à repousser (environ 3 semaines) que celui prévu pour l’épilation intime.

Autres méthodes d’épilation intime : le contre

  • Par rapport à l’épilation intime, la douleur dans la région de l’aine lors de l’épilation est perceptible . Pour limiter l’inconfort, il est possible de se concentrer sur la vitesse de la déchirure : plus elle est rapide, moins elle souffre.
  • Pour l’épilation à chaud , une certaine dextérité est requise : pour les débutants, mieux vaut recourir à un professionnel pour éviter les brûlures et les irritations. De plus, la procédure « à faire soi-même » doit être évitée en cas de peau fine de l’aine, car elle peut entraîner une rupture des capillaires.
  • L’application et le déchirement des bandes d’épilation peuvent être difficiles sur les parties concaves, telles que le pli de l’aine.
  • En été, ne vous exposez pas au soleil immédiatement après avoir utilisé des bandes d’épilation et une épilation à la cire, sans très haute protection. Le risque est de se retrouver avec une tache brune due à l’hyperpigmentation.
  • Enfin, en ce qui concerne l’ épilateur , il est nécessaire de respecter les conditions d’hygiène optimales (comme le nettoyage des têtes et de la pince à épiler à chaque utilisation) afin de ne pas se heurter à des infections ou autres problèmes.

L’épilation intime : les méthodes plus high-tech

Épilation intime au laserÉpilation intime au laser

L’épilation au laser des parties intimes peut être effectuée dans des salons de beauté certifiés ou des cabinets médicaux. Selon la zone à traiter, plusieurs séances sont nécessaires, programmées sur une base mensuelle ou bimensuelle. Grâce à des longueurs d’onde spécifiques aux différents types de peau, le laser émet un faisceau lumineux qui affecte sélectivement la mélanine contenue dans les cheveux foncés sur les teints clairs, échauffant la tige pilaire et sa racine et dénaturant les structures vitales.

Séance après séance, on observe un appauvrissement et un affinement progressif des poils indésirables et la repousse est fortement ralentie : il faut savoir que l’épilation au laser n’est pas définitive, mais l’intervalle de temps avant un nouveau traitement est certainement plus long, si on le compare à celui d’épilation intime. De plus, ce type d’intervention est particulièrement recommandé pour les personnes souffrant de pathologies pouvant être exacerbées par le rasage en continu, notamment la folliculite irritative et les kystes pilonidaux .

Épilation intime à la lumière pulsée

Dans ce cas, une lumière polychromatique de haute intensité (IPL) se transforme en chaleur lorsqu’elle atteint la mélanine (le pigment qui donne au cheveu sa couleur foncée). Cela génère une forte élévation de température qui est transmise au bulbe pileux qui subit une dégénérescence. L’épilation à la lumière pulsée élimine les poils avec un principe d’action comparable au traitement au laser, à la différence que cette dernière technologie agit avec des longueurs d’onde unidirectionnelles et monochromatiques.

Ces deux méthodes alternatives à l’épilation intime présentent de nombreux avantages : en plus d’être indolores, elles favorisent en effet une diminution de la quantité et du diamètre des poils, ainsi qu’une repousse lente, voire imperceptible, grâce à l’élimination du bulbe pileux. Les inconvénients peuvent être la photosensibilité, donc les séances de lumière pulsée sont suspendues avec une exposition directe au soleil.

Épilation intime : risques et contre-indications

Épilation intime : qu’est-ce qui cause des problèmes ?

Dans la zone intime, les poils sont répartis selon différentes directions sur la peau, il est donc nécessaire d’intervenir plusieurs fois sur la partie à épiler ou à épiler. Cela expose à un plus grand risque de petites écorchures , coupures , brûlures et éruptions cutanées chez les femmes comme chez les hommes.

Épilation intime : risques et contre-indicationsLe risque de blessure lors du rasage intime dépend de quelques facteurs :

  • Fréquence à laquelle vous vous rasez ;
  • Attention portée aux mouvements et à la préparation initiale;
  • Type d’outil/méthode utilisé ;
  • Étendue de l’épilation intime et niveau d’ épilation (c’est-à-dire si tout ou partie de celui-ci est enlevé, s’il est coupé ou arraché par la racine).

Les problèmes sont plus fréquents chez ceux qui choisissent le rasage complet ou le rasage fréquent , mais la probabilité de contracter une folliculite , de petits abcès et des réactions cutanées liées au rasage intime n’est que légèrement plus élevée chez les femmes que chez les hommes.

Épilation intime : y a-t-il des contre-indications ?

De manière générale, l’épilation intime est à proscrire si la peau est très sensible, délicate et fine . Une autre contre-indication est la tendance aux poils incarnés , car des infections pourraient se développer . A cet égard, il convient de noter que celles-ci ne doivent jamais être éradiquées par une compression manuelle : cette action mécanique provoque un traumatisme de la peau, entraînant de petites cicatrices et une inflammation du follicule.

Dans les cas suivants, l’épilation intime ne doit donc être pratiquée qu’après consultation d’un médecin : eczéma , varices , grossesse, hémophilie , immunodéficience systémique , candida , maladie de Raynaud et diabète sucré .

Les signes à surveiller

L’épilation intime peut provoquer des irritations (démangeaisons, inconfort et rougeurs de la peau) selon l’état de la peau et des poils. Cette réaction est normale et devrait disparaître rapidement, mais elle peut être plus sévère si vous vous rasez pour la première fois ou si vous avez la peau réactive ou très sensible . Si après 36 heures la peau est toujours rouge, chaude et gonflée, il est recommandé de consulter votre médecin .

En cas de coupures ou de plaies impliquant des manifestations plus gênantes et problématiques, comme la folliculite (inflammation des follicules pileux ) et les poils incarnés, il est conseillé de demander l’intervention du dermatologue de référence.

Quelques conseils pour une épilation intime qui se déroule bien

Épilation intime : comment choisir la méthode la plus adaptée ?

Quelques conseils pour une épilation intime qui se déroule bienLe choix de la méthode d’épilation intime dépend du type de peau et du résultat à obtenir. L’aspect fondamental est de respecter la sensibilité de la zone, en essayant autant que possible de ne pas altérer l’équilibre qui protège naturellement les organes génitaux.

De toutes les méthodes d’épilation intime :

  • Le rasoir et la crème sont plus confortables ; ceux-ci, cependant, sont de courte durée et, en été, cela peut être un problème.
  • L’épilation à la cire est plus douloureuse en raison de l’inconfort causé par l’arrachement de la bande et de la lumière pulsée et du laser dû à l’échauffement de la zone traitée pendant la séance (la peau sera alors apaisée avec des crèmes spéciales). Cependant, ces méthodes d’épilation (lumière pulsée et laser) sont les plus efficaces en termes de durée.

En cas de doute sur l’épilation intime la plus adaptée à votre type de peau, vous pouvez demander l’avis de votre médecin ou dermatologue pour évaluer les différentes possibilités.

Précaution à prendre

  • Si la peau est irritée ou sensibilisée , mieux vaut reporter le rendez-vous avec une épilation intime (quelle que soit la méthode choisie).
  • Lorsque vous utilisez le rasoir pour un rasage intime, procédez avec prudence sur les zones « inégales » . Pour éviter les risques de coupures et de micro-traumatismes, ne passez pas la lame trop rapidement sur la peau : comptez au moins 15 minutes pour un rasage de l’aine uniquement et considérez le temps approprié pour les zones telles que le pubis, le scrotum et l’intérieur de la cuisse.
  • Préférez les rasoirs jetables , car ils sont plus hygiéniques et plus sûrs ;
  • N’utilisez jamais de rasoir à sec pour le rasage intime : pour adoucir le poil et faire mieux glisser la lame, enduisez les côtés de l’aine d’une mousse, crème ou gel adapté (attention : ces produits sont similaires à ceux utilisés pour le rasage de la barbe, mais ils sont formulés pour respecter la zone intime).
  • Lorsque vous utilisez une crème dépilatoire pour l’épilation intime, si les poils ne se détachent pas facilement, rincez à l’eau tiède et tamponnez avec une serviette, ne frottez pas .
  • Pour retarder la repousse des poils au niveau de l’aine, les femmes peuvent se raser pendant leurs règles ; à ce stade, l’activité folliculaire est ralentie. Au lieu de cela, il vaut mieux éviter de s’épiler dans la période précédant immédiatement ou correspondant au flux menstruel , puisque le seuil de douleur est plus élevé.
  • Pour éviter les irritations, avant et immédiatement après l’épilation intime, il est conseillé de ne pas appliquer de lotions alcoolisées et d’éviter d’utiliser du savon pendant au moins 12 heures. Faites également attention à ne pas vous exposer au soleil .

Après l’épilation intime

L’épilation intime peut provoquer des rougeurs , qui s’estompent généralement en quelques heures. Pour cette raison, à la fin du traitement, il est recommandé d’appliquer une crème ou un gel hydratant à action apaisante (par exemple huile d’amande douce , beurre de coco , aloe vera, calendula , camomille , zinc et dioxyde de titane ou encore certaines huiles essentielles ) pour accélérer la processus de réparation de la peau . Immédiatement après l’épilation intime, les savons, les produits à base d’alcool (par exemple les déodorants) ou d’autres substances irritantes doivent être évités.

Le premier jour après l’épilation intime, il est conseillé de porter des sous-vêtements en coton pour permettre à la peau de respirer. Pour réduire l’inconfort, les vêtements trop serrés et inconfortables doivent également être évités.

Quels produits conviennent à l’épilation brésilienne ou à l’épilation intime ?

Toutes les cires à épiler pour les zones sensibles, les pâtes au sucre Soft et Strong conviennent parfaitement à l’épilation brésilienne et à l’épilation intime.

Les procédures qui ne se limitent pas à l’épilation brésilienne ou à l’épilation intime, sont des épilations permanentes, qui durent beaucoup plus longtemps que le rasage ou l’épilation avec des produits chimiques. L’épilation brésilienne ou l’épilation intime avec les cires dépilatoires nécessitent des bandes de non-tissé. La méthode d’épilation intime ne peut être réalisée qu’avec la pâte à épiler en utilisant la technique sugaring, un mouvement spécial de la main à pratiquer, et avec la méthode utilisant la cire à épiler élastique, vous n’avez également besoin que du produit et d’un peu d’habileté.

Les avantages de l’épilation réalisée en institut de beauté

L’épilation au sucre intime réalisée par des professionnels présente les avantages suivants. Avec l’épilation intime, les poils sont arrachés dans le sens de la pousse, ce qui est plus efficace (effet à long terme, capture plus profonde des poils, élimination des poils très courts) par rapport à l’épilation brésilienne ou à l’épilation intime à la cire.

Pratiquement aucun poil incarné et pratiquement aucune formation de boutons. Pas de brûlure de la peau grâce au chauffage de la pâte à sucre à la température du corps et pas d’échauffement comme avec la cire d’épilation. Qu’il s’agisse d’épilation à la cire, d’épilation au sucre, des produits de haute qualité pour l’épilation brésilienne ou l’épilation intime sont disponibles à des prix raisonnables sur Internet.

Plan du site